1 avril 2022 - Générale

Les dents de sagesse en 3 questions

L’extraction des dents de sagesse, c’est une chirurgie dentaire qu’on pratique régulièrement en clinique. Puisque cette intervention suscite souvent des questions chez nos patients, nous avons préparé cet article afin de répondre à 3 questions fréquentes au sujet des dents de sagesse et de leur extraction.

À quoi les dents de sagesse servent-elles?

On les appelle « dents de sagesse » puisqu’elles font leur éruption tardivement par rapport aux autres dents, soit à la fin de l’adolescence ou au début de l’âge adulte. À cet âge, on est supposément plus « sage ».

Les dents de sagesse sont un troisième groupe de molaires, qui n’ont plus l’utilité qu’elles avaient autrefois. En effet, nous héritons ces dents de nos ancêtres les hommes des cavernes. À cette époque lointaine, l’alimentation était majoritairement composée de viandes et d’aliments crus, difficiles à mastiquer. Les molaires, les dents responsables de la mastication, s’usaient donc fortement et allaient parfois jusqu’à tomber. Les dents de sagesse, qui font leur éruption plus tard, servaient donc à remplacer les autres molaires qui étaient déjà trop usées, nous permettant ainsi de continuer à nous alimenter. En ce sens, elles étaient alors essentielles pour notre survie.

De nos jours, notre alimentation a fortement changé et les dents de sagesse ont perdu leur utilité. Nos mâchoires ont évolué de sorte qu’il manque bien souvent de place sur celles-ci pour que les dents de sagesse fassent leur éruption normalement. C’est ce manque d’espace qui est à l’origine des problèmes potentiels, que nous abordons ci-dessous.

Pourquoi recommande-t-on souvent de les extraire?

À cause du manque d’espace, chez la majorité des personnes, les dents de sagesse font leur éruption de façon irrégulière. Il arrive qu’elles soient mal positionnées sur la mâchoire ou encore qu’elles restent, en tout ou en partie, sous la gencive. Pour vous permettre d’y voir plus clair, voici 3 cas possibles liés au positionnement des dents de sagesse, ainsi que les risques associés.

  • Dents de sagesse qui font une éruption normale : lorsqu’elles font leur éruption normalement, les dents de sagesse peuvent parfois être maintenues en bouche. Cependant, parce qu’elles se trouvent tout au fond de la bouche, elles sont plus difficiles à entretenir lors de l’hygiène et donc à risque de développer des pathologies. Il n’est pas rare que des caries se forment sur ces dents, ou encore que le tissu gingival qui les entoure subisse une infection à cause d’une prolifération importante de bactéries (maladies des gencives).
  • Dents semi-incluses : on dit que les dents de sagesse sont semi-incluses lorsqu’elles sortent partiellement de la gencive. Une partie de la couronne (section de la dent qui est normalement visible) demeure alors sous la gencive. On dénote, dans bien des cas, la présence d’un interstice entre la dent et la gencive par laquelle les bactéries peuvent pénétrer. Les dents de sagesse semi-incluses représentent donc une porte d’entrée pour les bactéries, qui peuvent attaquer la partie de la dent se trouvant sous la gencive et provoquer une infection.
  • Dents incluses : les dents incluses restent complètement sous la gencive. À cause du manque d’espace, leur axe d’éruption est souvent appelé à dévier. En ce sens, les dents de sagesse peuvent exercer une pression considérable sur les dents avoisinantes et endommager leurs racines.

Quel est le meilleur moment pour l’extraction?

Il est important de faire évaluer les dents de sagesse par un dentiste, et ce, dès l’adolescence. Même lorsque les dents n’ont pas encore fait leur éruption, le dentiste peut les évaluer et prévoir leur positionnement grâce aux radiographies. Ainsi, les dents de sagesse peuvent être extraites à des fins préventives, soit avant même qu’elles occasionnent des problèmes. On peut aussi les extraire lorsqu’elles ont fait leur éruption et à la suite de problèmes, pour éviter qu’elles continuent de causer du tort à la santé du sourire.

Si possible, il est préférable d’extraire les dents de sagesse vers la fin de l’adolescence. À ce stade, les racines de ces dents ne sont pas totalement formées, et l’os de la mâchoire est plus malléable. Leur extraction s’en trouve donc simplifiée et la récupération postopératoire s’avère plus rapide.

En ce sens, n’hésitez pas à consulter les dentistes du Centre de Santé Dentaire Optimale pour l’évaluation de vos dents de sagesse à Pointe-aux-Trembles. Nous vous recommanderons leur extraction si on croit que c’est préférable pour votre santé buccodentaire !

Articles récents
La carie de la petite enfance
Nous adressons la question suivante aux parents de jeunes enfants : avez-vous déjà entendu parler de la carie de la petite enfance ? Il […]

Lire l'article
Les dents de sagesse en 3 questions
L’extraction des dents de sagesse, c’est une chirurgie dentaire qu’on pratique régulièrement en clinique. Puisque cette intervention suscite souvent des questions chez […]

Lire l'article
3 symptômes dentaires à ne pas ignorer
ATTENTION ! Dans l’article qui suit, les dentistes du Centre de Santé Dentaire Optimale et leur équipe partagent avec vous 3 symptômes dentaires […]

Lire l'article