24 octobre 2022 - Dentisterie générale

Les stades de la carie dentaire

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous ne vous préoccupez pas de la santé de vos dents jusqu’à ce que quelque chose se passe mal. C’est là un bon moyen de développer des problèmes sévères et plus complexes à traiter. Par exemple, une carie non soignée peut s’aggraver et se transformer en infection profonde. Dans cette optique, l’équipe du Centre de Santé Dentaire Optimale vous propose ici d’en apprendre davantage sur les différents stades de la carie dentaire. Ainsi, vous saurez mieux contrôler cette maladie courante.

Comment la carie se forme-t-elle ? 

La carie est l’un des problèmes dentaires les plus courants, qui touche aussi bien les enfants que les adultes. Elle apparaît quand les bactéries naturellement présentes dans la bouche décomposent les sucres contenus dans les résidus alimentaires qu’elles y trouvent. Elles produisent alors des déchets acides qui attaquent l’émail. Avec le temps, ce processus peut créer un petit trou dans la dent, la carie. Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de carie, notamment une mauvaise hygiène buccodentaire, la sécheresse buccale, une alimentation forte en sucre et en acides ainsi que certaines conditions médicales. 

Les stades de la carie : les évolutions de l’infection

Dans tous les cas, la carie commence comme un simple trou dans l’émail, mais elle peut vite évoluer et atteindre d’autres stades de gravité.

Le premier stade

C’est le début de l’infection, le moment où elle ne touche que l’émail, soit la couche externe de la dent. À ce point, elle est généralement asymptomatique : elle n’occasionne ni douleur ni sensibilité marquée. À cause de ça, seul votre dentiste est capable de l’identifier clairement. C’est d’ailleurs l’une des raisons de subir des examens de routine sur une base régulière. La dentiste peut alors diagnostiquer la maladie et proposer un traitement (obturation) avant qu’elle n’ait le temps d’évoluer.

Le second stade

À ce point, les caries ont commencé leur progression vers le centre de la dent. Elles ont alors atteint la dentine, soit la partie massive qui se trouve sous l’émail. Celle-ci est traversée par de nombreux tubules, soit des petits trous qui communiquent vers le nerf interne de la dent. De ce fait, une infection de deuxième stade peut entraîner une sensibilité au chaud et au froid, voire une douleur légère. Normalement, cette carie se traite encore par une simple obturation. Toutefois, si les dommages sont plus profonds ou plus étendus, on peut utiliser une incrustation de céramique.

Le troisième stade

À ce stade, la carie s’est transformée en pulpite, c’est-à-dire une infection du centre vivant de la dent (la pulpe). C’est là que se trouvent les vaisseaux sanguins et les nerfs, d’où la douleur associée à cette maladie. En effet, une carie de troisième stade cause souvent une rage de dents (des maux dentaires intenses et persistants). Contrairement aux précédentes évolutions de la carie, la pulpite ne se soigne pas avec une simple obturation. Pour l’enrayer, il faut procéder à un traitement de canal, une intervention visant à assainir la pulpe infectée.

Le quatrième stade

Rendu à ce stade, on ne parle plus de carie proprement dite. Les bactéries qui en sont à l’origine ont plutôt formé un abcès. Cette infection profonde se développe sous la gencive, généralement près d’une racine dentaire. Faute de traitement, elle peut mener à des complications importantes : perte de la dent, problèmes cardiaques, abcès au cerveau, etc. L’abcès se laisse voir à certains symptômes :

  • De la douleur vive et persistante ;
  • Des éruptions de pus ;
  • Une enflure de la zone infectée et/ou de la mâchoire ;
  • Une mauvaise haleine chronique ;
  • De la fièvre ;
  • Des maux de tête ;

De bonnes habitudes pour prévenir les différents stades de la carie ! 

Ces informations mettent en lumière les risques associés à la carie dentaire. Pour les éviter, rien ne remplace la prévention. Des moyens simples comme le maintien d’une bonne routine d’hygiène buccodentaire et une alimentation faible en sucre peuvent aider en ce sens. À cela s’ajoutent des visites régulières chez votre dentiste de Pointe-aux-Trembles. On pourra ainsi vérifier si vous souffrez de la carie et, le cas échéant, vous proposer les soins adaptés à son niveau de développement !

Articles récents
Femme chez le dentiste
Vous pensez que vous n’avez pas besoin d’aller chez le dentiste parce que vos dents sont en bon état ? Vous pourriez être […]

Lire l'article
illustration des stades de la carie
Si vous êtes comme la plupart des gens, vous ne vous préoccupez pas de la santé de vos dents jusqu’à ce que […]

Lire l'article
jeune homme qui procède à sa routine d'hygiène buccodentaire
Saviez-vous que l’hygiène buccodentaire est l’un des meilleurs moyens de préserver votre santé buccale et globale ? La négliger peut entraîner un certain […]

Lire l'article